Que faire en cas de sinistre ?

Sur simple appel téléphonique, votre litige est pris en compte et traité par un juriste qualifié.
Vous pouvez également faire votre déclaration de sinistrepar e-mail ou par courrier.
Voici toutes les coordonnées utiles pour une prise en charge rapide et efficace de votre demande.

courrier

CFDP Assurances

20 rue Laffitte

75009 PARIS

Comment se déroule la prise en charge de mon sinistre ?

Dès votre premier appel ou la réception de votre courrier, CFDP Assurances crée un dossier sinistre et vous informe du déroulé de votre prise en charge.

Les experts, juristes de l’assureur vous accompagnent pas à pas dans la constitution de votre dossier,vous aident à réunir les pièces et les témoignages nécessaires et vous assistent jusqu’à la résolution complète de votre litige.
Vous pouvez aussi prendre sur simple demande un rendez-vous physique afin de les rencontrer.

Une fois votre dossier complet, les juristes tentent de trouver une solution à l’amiable avec la partie adverse et si cela n’est pas possible les juristes vous accompagnent dans l’engagement d’une procédure judiciaire.
Vous pouvez vous faire représenter par l’avocat de votre choix, CFDP Assurances peut vous conseiller dans ce choix si vous le souhaitez.
Dans tous les cas, CFDP Assurances prend en charge tous vos frais de justice et honoraires d’avocat dans la limite de 44 625 euros TTC.

Quand faut-il déclarer le sinistre ?

Vous devez faire votre déclaration à CFDP Assurances dès que vous en avez connaissance, afin que CFDP Assurances puisse défendre au mieux vos intérêts.

Contactez la compagnie d’assurance au 01 49 95 99 12 et communiquez lui votre nom et votre numéro de contrat (POLICE GROUPE N°062JSPJ001).

Précisez la nature et les circonstances de votre litige et transmettez lui la copie de toutes les pièces en votre possession pour lui permettre de constituer au plus vite votre dossier.

Comment constituer son dossier de sinistre ?

Lors de la déclaration d’un sinistre, n’oubliez pas que les faits survenus devront être prouvés.

La situation n’est pas toujours bien claire et votre parole peut être remise en question par exemple, par l’assureur d’un éventuel tiers responsable ou par le tiers responsable lui-même.

C’est pourquoi, il est conseillé de conserver les preuves au moment des faits.

Il vous faudra recueillir les témoignages des personnes présentes au moment des faits (ex: voisins de palier…), outre la copie de leur carte d’identité. Il est également conseillé de conserver leur numéro de téléphone si un complément de témoignage s’avère nécessaire par la suite.

Vous devriez prendre des photographies et, si besoin, de faire établir un constat d’Huissier de Justice.

Ne sous-estimez pas la partie adverse. Vous devriez faire des copies de mails, des échanges que vous avez eus avec elle. Ces justificatifs doivent être organisés de façon chronologique afin de comprendre rapidement les circonstances du litige.

Plus vous réunirez de preuves pour justifier vos propos, plus vos intérêts seront protégés.